Foire aux Questions

Trouvez toutes les réponses à vos questions concernant le Culbuto… et même plus !

Sommaire

La technique de compostage du Culbuto

L’utilisation de notre Culbuto 1000 est optimisée pour gérer environ 10 à 15kg de déchets alimentaires par jour, plus 3 à 5 kg de broyât (copeaux de bois) en l’alimentant à ce rythme cinq jour par semaine, vous obtenez un pré-compost entre 7 et 9 semaines.

L’utilisation du compost à la sortie du CULBUTO, n’est pas encore optimale.
L’idéal étant de le stocker deux à quatre mois (suivant la saison) afin qu’il finisse sa maturation.
Ensuite, vous pouvez l’utiliser sur votre propre terrain, ou alors le faire normer (NFU 051) pour le céder à un tiers.

Si le composteur dégage une mauvaise odeur, c’est qu’il est mal géré : trop d’eau, pas assez brassé, déchets trop compacts comme de la purée par exemple.

En respectant bien le manuel d’utilisation, en prenant garde à bien apporter un complément en broyât (1/3 du volume des déchets) et une rotation minimum de 3mn par jour.

C’est un compost en cours, sa maturation n’est pas terminée.
Il se présente sous la forme de boulettes humides, le déchet n’est plus reconnaissable, mais il a encore besoin de s’affiner en le laissant  dans un bac ou en tas, entre deux et quatre mois en maturation.
Vous n’avez plus rien à faire, la nature et les vers feront le reste.
Vous pouvez aussi terminer le compostage, en l’étendant sur votre terrain, pour faire un compostage de surface.

En compostant des déchets alimentaires avec des restes de viandes, œufs, poisson ou produits laitiers, vous compostez des sous produits animaux de catégorie 3 (SPA3) .
Dans ce cas, il faut vérifier régulièrement la bonne montée en température (65° pendant une semaine)
A défaut afin d’éviter les risques de salmonelles ou listeria, il est prudent de ne pas épandre le compost sur des plantes à vocation alimentaire, mais plutôt sur des aires paysagères ou fleuries.

Il faut un broyat suffisamment long (2 à 3 cm) pour qu’il ait une fonction « structurante » et créer des poches d’air. Il ne doit pas non plus être trop épais (2 à 3 mm) pour qu’il commence à se composter au bout des deux mois de cycle de pré-compostage.

En terme de quantité, il faut ajouter 30% du volume de déchets alimentaires introduits à chaque apport.

Oui toutes les matières organiques sont compostables, mais il vaut mieux recycler le papier que de le composter.
On préférera éventuellement du carton de type boites à oeufs pour faire un apport carboné, tout en absorbant les excès de jus.

Que composter ?

Les activateurs de compost vendus dans le commerce ne sont pas utiles, ils n’apportent que peu de choses utiles. Utilisez plutôt un activateur naturel comme l’ortie.
Cependant, en laissant dans la cuve d’apport un restant de compost du cycle précédent, vous avez là la meilleure des amorces pour recommencer un cycle de compostage.

Tout ce qui est organique est compostable, cependant réservez vos déchets de jardin à un composteur en bac, dans votre jardin.
Au vu de son prix et ses performances, CULBUTO est conçu pour traiter rapidement les déchets alimentaires.

La température interne dans le CULBUTO ( > 55° ) devrait supprimer ou réduire le pouvoir germinatif de ces graines. Si elles germent tout de même, le brassage quotidien dans le composteur rotatif devrait détruire les plantules.

Oui il n’y a pas de problème non plus pour les agrumes dans le CULBUTO. Si les fruits sont entiers, les fractionner accélère leur compostage.
Pour les fruits exotiques (comme l’Ananas) la transformation est plus longue, car nos micro et macro organismes en Europe ne sont pas adaptés à ces cultures exotiques.

Oui ces déchets alimentaires sont tout aussi compostables. Cependant des excès, comme par exemple des restes de plats, peuvent générer des odeurs.
Toutefois, avec une bonne connaissance et pratique du process de compostage dans le CULBUTO, ces odeurs peuvent être évitées.
Nous recommandons de ne pas commencer de suite avec les restes de plats, mais plutôt avec les déchets de préparation, puis les restes d’assiettes. Ensuite, ces types de déchets peuvent être mis progressivement.

Les matières fécales des carnivores sont potentiellement pathogènes.
Ne pas les mélanger avec les déchets alimentaires.
Cependant, nous avons déjà testé avec nos prototypes et vendu des CULBUTO à des loueurs de Toilettes Sèches, qui traitent leurs déchets avec le CULBUTO.

Comme le papier, c’est compostable, mais bien plus complexe (on ne vous le conseille pas) et la meilleure destination est dans une filière de recyclage dédiée.

Si il n’est pas valorisé (en chapelure par exemple), attention à ne pas être dans l’excès afin de ne pas perturber le cycle du compostage. A minima, le pain doit être en petites sections afin de bien composter.

Les coquilles d’oeufs ne sont pas organiques, mais minérales (carbonate de calcium) si vous n’en mettez pas dix douzaines, le process de compostage commencera à les dissoudre, mais il en restera dans le compost en maturation.
Nous déconseillons par contre les coquillages bien plus grossiers et eux aussi faits de matières minérales.

Questions techniques sur le matériel CULBUTO

Les côtes sont 1,40m x 1,40m x 1,70m de hauteur pour 180 kg.

Le moteur fonctionne avec une télécommande programmée, deux positions (3 mn ou continue).
On utilise la position programmée 3 mn après chaque apport de déchets et broyât pour mélanger et aérer.
Le refaire deux fois dans la journée (avant de partir et en arrivant le matin) est un plus, et il n’y a qu’à actionner la télécommande, rien de plus.
La position continue permet de le positionner correctement pour vidanger un compartiment.

Oui c’est techniquement possible pour un petit moteur de 400W, mais cela reviendra bien plus cher qu’un moteur électrique.

Le Culbuto se branche sur une prise classique de 220 V. Son moteur de 400W tourne environ 10 minutes par jour. Sa consommation est donc marginale.

Sans être obligatoirement en intérieur, il est préférable de le stocker sous abri afin d’éviter les expositions trop fortes en plein soleil, aux pluies orageuses ou aux cumuls de neige. Toutefois, le moteur et son boitier électrique sont étanches, ce qui lui octroie bonne robustesse.

Non pas sur ce modèle car mettre en place des pesons sur un matériel en mouvement est complexe et revient assez cher.
Cependant, nous prévoyons de le faire pour notre prochain modèle ( CULBUTO 3000). Il sera trois fois plus grand, très stable, et intégrera des palmes de brassage à l’intérieur.
Il sera directement connecté à Internet afin de surveiller et mesurer le poids et la température.

Le Culbuto 100 permet de composter jusqu’à 10kg de déchets alimentaires par semaine.
Le Culbuto 1000 permet de composter jusqu’à 100kg de déchets alimentaires par semaine.
Le Culbuto 5000 permettra de composter jusqu’à 100kg de déchets alimentaires par jour.
Ce modèle 5000 est en cours de création et sera disponible à la vente, début 2021.

Pour aller plus loin : documentation partagée

Parce que notre objectif est d’apporter des réponses aux besoins de notre société et d’accompagner la transition écologique, nous partageons ici nos connaissances, parfois trouvées sur le net.

La valorisation des déchets organiques ne s’arrête pas derrière le composteur, nous vous proposons de valoriser votre compost.

Re-localiser son alimentation devient nécessaire et l’agriculture urbaine fait probablement partie des bonnes réponses.

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Posez votre question via le formulaire ci-dessous. Nous vous répondrons sous 48h.