FOIRE AUX QUESTIONS

CULBUTO 50 - installation et utilisation

Le processus de compostage doit respecter 3 règles peu importe la méthode utilisée : besoin d’air, besoin d’humidité, équilibre des matières.

L’air, très important afin que les bactéries qui décomposent vos déchets puissent vivre, est apporté par le brassage régulier du compost. 

 

Nous avons donc conçu un composteur rotatif afin de faciliter cette tâche de brassage. En faisant tourner votre CULBUTO 50 une fois par jour, vous apporterez un brassage et donc une aération au compost qui garantira sa qualité et accélérera le processus de compostage.

Bien sûr !

Si vous produisez peu de déchets alimenaires, vous pouvez tout de même utiliser le CULBUTO 50. 

Vous remplirez simplement le tambour moins rapidement. Cela n’est pas un problème, vos déchets passeront plus de temps dans le composteur à être brassés, ils se transformeront donc d’autant plus !

Le CULBUTO 50 a été conçu pour résister aux UV et à la pluie, il peut donc être installé à l’extérieur. Cependant, comme n’importe quel produit, si vous avez la possibilité de le protéger des éléments, il ne s’en portera que mieux plus longtemps !

Grâce à sa conception, le CULBUTO permet d’accepter tous les déchets alimentaires, même ceux qui attirent les rongeurs ! Vous pouvez donc composter tous vos restes de préparations de repas ou restes d’assiettes. Les épluchures, fruits et légumes bien sûr, mais également les restes carnés ou de produits laitiers. Afin d’aider le processus de compostage, veillez à ne pas mettre de morceaux trop gros.

Si vous avez un volume important d’un seul déchet, (des peaux d’agrumes suite à une sangria par exemple), ajoutez-les sur plusieurs jours plutôt qu’en eune seule fois.

Le CULBUTO 50 est un composteur dédié aux déchets alimentaires. Ce n’est pas qu’il ne pourrait pas composter les déchets de jardin, mais le tambour serait rempli bien trop rapidement.

 

Les déchets de jardins n’impliquent pas les mêmes problématiques que les déchets alimentaires, tels que les risques de rongeurs, d’odeurs désagréables, vous pouvez donc sans souci les composter en tas ou en bac.

Le processus de compostage doit respecter 3 règles peu importe la méthode utilisée : besoin d’air, besoin d’humidité, équilibre des matières.
C’est l’équilibre des matières qui nous intéresse ici, et nous parlons d’azote et de carbone.

 

Pour faire simple : vous avez besoin des 2 ! Vos déchets alimentaires étant majoritairement constitués d’azote, vous avez besoin d’apporter du carbone à votre mélange, celui-ci se trouve dans le broyat de branches, dans la sciure, dans les feuilles mortes…
Nous vous conseillons d’utiliser des granulés de bois (ceux pour les poêles à granulés) ou de la sciure car cela évitera de remplir votre composteur trop rapidement, régulera bien l’humidité et sera facilement assimilable par les bactéries. Un sac de 15kg de granulés (5€ en moyenne) vous tiendra 3 mois.
La sciure peut également être trouvée en magasin ou récupéree chez un menuisier ou un voisin qui coupe du bois !

Faites tourner votre Culbuto 50 après chaque apport.
Afin d’activer d’autant plus le processus de compostage, n’hésitez pas à le faire tourner ainsi une fois par jour quand vous passez à côté !

Il est important de ne pas trop remplir le CULBUTO pour 2 raisons : garder de l’air dans le tambour, et éviter un poids trop élevé.

 

Nous préconisons de remplir le tambour jusqu’aux 2/3 avant de laisser reposer une semaine en continuant à faire tourner chaque jour.

Les jus récupérés dans le réservoir (placé sous le CULBUTO) sont précieux, ils comportent des nutriments dont vos plantes se régaleront. Vous pouvez donc vider votre réservoir à jus, sans dilution, au pied de vos plantes.

Si le mélange sent mauvais, c’est qu’il est trop humide, ajoutez 2 ou 3 poignées de granulés de bois ou de sciure et faites tourner votre CULBUTO 50.

Vérifiez également qu’un bouchon ne s’est pas créé au niveau du trou d’évacuation des jus. Si vous avez en ce moment des déchets alimentaires particulièrement humides tels que les tomates, n’hésitez pas à augmenter le volume de matière sèche ajouté à chaque apport de déchets.

C’est tout à fait normal. Le CULBUTO 50 est isotherme, ce qui permet aux déchets de ne pas geler en cas de forte baisse des températures extérieures.

Cependant, la température n’est tout de même pas la même à l’intérieur du tambour selon les saisons. Les bactéries responsables de la transformation des déchets ne sont pas très fans du froid, alors elles ralentissent fortement leur travail en hiver.
Si vous installez votre composteur à l’abri, dans un garage par exemple, vous pourrez pallier à cela et relancer le processus de compostage.

Vous pouvez également donner un petit coup de pouce à ces gentilles bactérries en ajoutant un peu d’activateur de compost dans votre CULBUTO pendant la saison froide.

Nous comptons qu’il faut environ 1 mois et demi à une famillede 4 personnes pour remplir le Culbuto 50 aux ⅔. En le laissant 1 semaine de plus sans apports et en le faisant tourner régulièrement, vous obtiendrez votre compost frais !
Bien sûr, cela reste dépendant de la saison : les bactéries travaillent moins quand il fait froid et nous ne produisons pas la même quantité de déchets selon les saisons. Le processus de compostage est donc plus long en hiver qu’en été.

Vous ne trouvez pas de réponse à votre question ?

Posez votre question via le formulaire ci-dessous. Nous vous répondrons sous 48h.